Le magazine particuliers

Diversifiez vos placements pour mieux épargner

Imprimer cet article

Répartissez votre portefeuille entre produits à court, moyen et long terme et dans différents supports. Cela vous permet de réduire le risque global sur vos investissements tout en optimisant le potentiel de rendement.

Lorsque vous disposez d’une épargne suffisante (vous n’en n’aurez pas besoin en cas d’imprévu), la règle fondamentale de l’investissement financier est de diversifier vos placements. En effet, cela permet de lisser le risque global du portefeuille mais aussi de limiter les pertes sur un produit en le compensant par la performance d’un autre. Très simplement, cela revient à "ne pas placer tous vos œufs dans le même panier". Dans le monde de la gestion d’actifs, on parle alors d’allocation d’actifs. Le but étant de répartir l’argent entre différents niveaux de risques, pour lisser celui-ci dans le temps et dans son intensité.

Une offre abondante de produits

Pour épargner, il existe aujourd’hui bon nombre de produits comportant une dose plus ou moins importante de risque (souvent liée à l’échéance du placement). Les livrets règlementés (Livret A, Livret de Développement Durable), permettent de placer de l’argent disponible tout le temps avec un rendement très faible mais régulier, lié au peu de risques encourus. Les obligations, qu’elles soient d’Etat ou d’entreprises, permettent de disposer d’un revenu régulier tout au long de la vie de l’obligation (en moyenne 2 à 5 ans). Des fonds diversifiés (comme les Sicav ou les FCP) affichant un profil "prudent" ou "équilibré" trouvent également leur place dans cet horizon de placement à moyen terme.

Les actions, ainsi que les fonds diversifiés avec un profil « dynamique », offrent plus de risques mais aussi plus de rentabilité et ce sur le long terme (au-delà de 5 à 8 ans). Et enfin, l’immobilier, propose un rendement régulier avec un potentiel de hausse raisonnable sur le très long terme (plus de 10 ans) et pour lequel il est possible de limiter son risque en choisissant des produits diversifiés qui investissent dans ce secteur via la pierre papier (SCPI, OPCI).

Panachez votre portefeuille

Ainsi, en diversifiant vos placements, c’est à dire en panachant votre portefeuille entre différentes échéances (court terme, moyen terme, long terme) et différents produits, le risque global de vos investissements est mutualisé.

Par exemple dans une démarche d’investissement plutôt dynamique (et sans être un profil d’investissement type), une partie de l’épargne peut être placée sur un produit sans risque (10%), une partie sur un risque élevé en actions (20%) et en immobilier (20%) tout en plaçant une bonne partie en obligations (50%). Cet exemple de répartition permet de garantir une partie du capital, de lisser le risque et d’optimiser la performance à long terme.

Pour que cette stratégie soit payante, vous devez, en tant qu’épargnant, identifier le risque que vous êtes prêt à prendre sur votre capital et disposez d’une d’épargne suffisante pour diversifier efficacement votre portefeuille sur le long terme. Les marchés financiers étant, par nature, très variables, il faut pouvoir être patient en cas de turbulence avant de retrouver votre capital initial. Le temps joue donc en faveur des performances.

Imprimer cet article