Le magazine particuliers

Ski : quel budget pour prendre des leçons ?

Prendre des cours pour apprendre à skier, découvrir le snowboard, le hors piste, pour s’initier ou se perfectionner, combien ça coûte ? Selon les stations, les périodes de l’année et le type de cours ou de stage proposé, les prix n’obéissent pas aux mêmes règles. Mode d’emploi pour profiter de la glisse au meilleur prix.

Imprimer cet article

Ecoles de ski ou cours particulier ?

Toutes stations des Alpes et des Pyrénées confondues, ce sont les écoles de ski qui drainent la majorité des candidats. La plus connue est l’ESF (l’Ecole du ski français), mais il y a aussi l’ESI (l’Ecole de ski internationale) qui propose également des cours en Suisse et en Italie.

En parallèlle, dans de nombreuses stations, il est possible de faire appel à des professionnels indépendants. Veillez à vous adresser aux moniteurs référencés auprès de l’office de tourisme de votre station : ils ont alors « pignon sur rue » et sont tout autant qualifiés que leurs homologues affiliés à une école de ski.

Des tarifs à géométrie variable

Pour une même prestation, les tarifs varient d’une station à une autre en fonction de son prestige, de sa clientèle, du type de technique (ski alpin, snowboard, hors piste, mix randonnées et descentes) et surtout de la période à laquelle les cours sont pris (vacances scolaires ou non). Tout dépend aussi de la formule choisie : un cours particulier d’une heure se paie environ 50€ de l’heure, mais pendant les vacances scolaires, il est souvent obligatoire de souscrire à un forfait de 5 ou de 6 heures, soit une dépense de 250 € environ, sachant que ce type de cours n’a lieu généralement qu’entre 13h et 14h.

Par comparaison, à Val d’Isère par exemple, un cours collectif (groupe de 8 ou 10 personnes maximum) d’une durée de 3 heures chaque matin, durant 5 jours, avec un moniteur ESF, coûte 254 € en période scolaire, c’est-à-dire le même prix. Et l’après-midi, les prix baissent de 10% environ.

Des offres promotionnelles à saisir

Pour offrir des cours de ski pas chers aux adultes, ados ou enfants, chaque station peut concevoir ponctuellement une offre spécifique, notamment hors périodes scolaires ou en fin de saison. Pour les débutants de 16-25 ans, une vingtaine de stations des Alpes et des Pyrénées se sont regroupées pour proposer un forfait : les 3 premiers jours de cours de ski et de forfait sont gratuits, mais hors vacances scolaires seulement.

Pour les débutants plus âgés, certaines stations offrent une heure de cours de ski gratuit avant l’ouverture du domaine. D’autres emmènent gratuitement sur les pistes les nouveaux arrivants tous les dimanches après-midi.

Une assurance indispensable

Avant de prendre des cours avec un moniteur, quel que soit son profil, il est nécessaire de disposer d’une assurance en bonne et due forme, notamment pour la prise en charge des frais de secours et de recherche en montagne.

Cette prestation est incluse dans les cartes bancaires haut de gamme (Visa Premier ou Gold MasterCard). Pour en bénéficier en cas de besoin,il suffit de contacter le numéro de téléphone inscrit au dos de ces cartes. Il importe de bien vérifier les conditions de couverture (notamment pour le ski hors piste) avant de partir et de payer les cours avec.L’assurance peut également être incluse dans les garanties accidents de la vie (GAV).

Le cas échéant, il peut être judicieux de souscrire une assurance spécifique neige, limitée au temps du séjour. Au delà de la prise en charge des services de secours, elle permet d’obtenir le remboursement du forfait en cas d’accident, mais aussi de couvrir la casse du matériel loué...

Uni-éditions/MIG – janvier 2015

Imprimer cet article