Le magazine particuliers

Comment bien gérer la rentrée des classes ?

Imprimer cet article

Cahiers, stylos, équipements sportifs, assurance scolaire : au moment de la rentrée, les dépenses peuvent s’envoler très vite. Il s’agit de se conformer aux exigences des professeurs tout en tempérant les souhaits des enfants pour préserver son budget. Tour d’horizon des dépenses à prévoir.

Fournitures scolaires : surveiller les dépenses

Le budget moyen pour les seules fournitures en papeterie et en petit matériel (calculette…) a été évalué pour 2014 à 189 € pour un enfant entrant en 6e par la fédération nationale Familles de France, en comptant le cartable si celui de l’année passée est usé (comptez 50 € en moyenne pour un sac à dos de marque) et les dépenses pour des vêtements de sport, mais sans compter certains équipements sportifs obligatoires (comptez là encore 50 € en moyenne par enfant).

Allocation de rentrée scolaire : vérifier ses droits

Sous conditions de ressources, vous pouvez peut-être bénéficier d’un coup de pouce appréciable : l’allocation de rentrée scolaire (ARS) pour chacun de vos enfants scolarisés et âgés de 6 à 18 ans. Le montant de cette allocation (versée dès la fin août) varie selon l’âge de chaque enfant concerné : 362,63 € s’il a entre 6 et 10 ans, 382,64 € s’il est âgé de 11 à 14 ans et 395,90 € s’il a entre 15 et 18 ans.

Si vous effectuez votre première demande, vérifiez dans un premier temps les plafonds de ressources à ne pas dépasser. Pour la rentrée 2014-2015, ces plafonds correspondent aux revenus perçus en 2012 : 24 137 € maximum pour un enfant à charge, 29 707 € pour 2 enfants à charge et 35 277 € pour 3 enfants à charge. Au-delà, ces plafonds sont augmentés de 5 570 € pour chaque enfant supplémentaire. Ces montants sont définis par famille, quelle que soit votre situation personnelle (célibataire ou en couple) et professionnelle (un seul ou deux revenus au sein de votre foyer). Dans un second temps, effectuez une déclaration auprès de votre CAF (Caisse d’allocations familiales) par le biais d’un formulaire spécifique (Cerfa n°11423*06) en n’oubliant pas de joindre les justificatifs demandés.

Assurances : faire le point pour bien choisir

L’assurance scolaire n’est pas obligatoire pour les activités inscrites dans l’emploi du temps de vos enfants. Très souvent, votre assurance multirisque habitation les couvre pour les dommages que vos enfants pourraient causer à autrui (par le biais de la garantie de responsabilité civile). Quant aux dommages qu’ils pourraient eux-mêmes subir, ils peuvent être déjà couverts par une garantie des accidents de la vie (GAV) ou par une garantie individuelle accidents. Ces deux points sont donc à vérifier dès le retour des vacances.

Dans la négative, et notamment pour les sorties ou les mini séjours facultatifs organisés par l’école (classe verte…), une assurance scolaire spécifique est recommandée. Pour un coût modique, ces assurances proposent des garanties complémentaires spécifiques, adaptées aux risques de la vie scolaire et extra-scolaire : vol de cartable ou d’instrument de musique, bris de lunettes...

En savoir plus :

MIG/Uni-éditions – septembre 2014

Imprimer cet article