Echanges de Données Informatisées

 

Les échanges de données informatisées servent, d’une part à saisir et/ou transmettre les ordres de l’association vers les banques (virements, avis de prélèvement, LCR…), et d’autre part à recevoir les informations émises par les banques (extraits de comptes en € ou en devises, relevés d’impayés…)… par le biais de supports informatiques. Déjà présent dans les grandes associations, l’EDI se généralise aujourd’hui auprès de l’ensemble des associations qui ont des fichiers (d’adhérents , d’utilisateurs de services…) à gérer.

Les plus :

  • Des gains de temps
  • Un avantage financier
  • La maitrise permanente des flux
  • La sécurité des données
  • Un archivage facilité

Simple à mettre en place

Les fichiers échangés doivent respecter la norme définie par le CFONB (Comité français d’organisation et de normalisation bancaire). La plupart des logiciels de gestion commerciale, de comptabilité et de paie permettent l’émission de ces fichiers.Selon le mode de transmission choisi, vous devrez être équipé d’un simple modem et d’une connexion internet ou d’un logiciel de transmission bancaire

Nos spécialistes EDI vous accompagnent et vous proposent la solution la mieux adaptée à votre association, en tenant compte de vos équipements matériels existants.

Préparez votre rendez-vous

Si votre association est déjà cliente, nous sommes d'ores et déjà en possession des principales pièces nécessaires à la tenue de ses compte dans nos livres. En cas de changement au niveau de votre association, des mises à jour vous seront demandées.
Si votre association n'est pas encore cliente et que vous souhaitez ouvrir un compte, un conseiller vous apportera toute l'information lors de votre rendez-vous. Il peut cependant être utile d'avoir avec vous les documents suivants :
  • une copie du journal officiel
  • une copie du récépissé préfectoral de déclaration
  • les statuts de l’association
  • une copie de la désignation des membres du bureau
  • une copie de l'autorisation donnée au président ou au trésorier pour effectuer les opérations bancaires.
En cas de demande de financement, des pièces complémentaires (plan de trésorerie, plan de financement ...) viendront compléter le dossier.

Découvrez également

 
© Crédit Agricole 2007