Le Prêt à Démarrer

marché agriculteurs

Créateur ou repreneur d’entreprise ? Financez votre équipement tout en préservant votre trésorerie

Un financement souple et personnalisé

Vous empruntez la somme dont vous avez besoin entre 4 000 € et
100 000 €.

1 ) Si investissement inférieur à 45 000 € possibilité d’associer :
- un prêt à la création d’Entreprise (PCE) de 7 000 € maximum,
- un prêt à démarrer de 38 000 € maximum (le montant du prêt à démarrer doit être au minimum de 2 fois le montant du PCE. Ce montant peut être ramené à 1 fois dans les zones urbaines sensibles).

2) si investissement strictement supérieur à 45 000 € , possibilité de réaliser un prêt à démarrer d’un montant maximum de 100 000 €.

Pour vous, le Crédit Agricole… propose aussi le Prêt à la Création d'Entreprise (PCE) Oséo.

Vous bénéficiez ainsi d’un crédit supplémentaire de 7 000 € maximum pour financer vos frais de démarrage.

Descriptif détaillé

Pour qui ?

  • Tous professionnels souhaitant créer une entreprise, reprendre une entreprise,
  • Artisans /commerçants en 1 ère installation,
  • Anciens salariés créateurs de leur propre emploi

Un financement sur mesure pour vous installer

Le Prêt spécial pour démarrer vous permet de financer l’investissement dans une entreprise créée depuis moins de 3 ans, la création d’une entreprise « ex-nihilo », la reprise d’une entreprise.

Vous avez le choix entre 2 types de financement :

  • un prêt classique à moyen terme,
  • un crédit-bail ou, pour l’achat de véhicules, une location avec option d’achat (LOA).

Prêt à moyen termeCrédit-bail, LOA
MontantsDe 4 000 à 100 000 €.De 5 000 à 38 000 €.
DuréeA partir de 2 ansDe 3 à 5 ans

Options

OPTION Souplesse possible sur prêts à taux fixe ou indexés uniquement.

  • La modulation d'échéance vous permet, une fois par an, de modifier le montant de votre échéance de prêt (à hauteur de plus ou moins 30 %)par rapport à la dernière échéance.
  • La pause crédit vous permet, une fois par an, de reporter jusqu’à une année d’échéance

L’utilisation de ces options ne nécessite aucun justificatif. Il suffit de demander un rendez-vous à votre conseiller, qui vous aidera à mettre en place la solution la plus adaptée à votre situation. En cas d’imprévu dans votre activité, vous avez ainsi les moyens de réagir !

Renseignez-vous auprès de votre conseiller pour connaître le détail et les conditions de cette offre dans notre Caisse régionale de Crédit Agricole.

Questions-Réponses

Comment faire mon choix entre un prêt classique et un crédit-bail ?

AvantagesInconvénients
Auto financement- Vous êtes propriétaire du financement.
- Vous conservez votre indépendance financière.
Vos fonds propres sont immobilisés.
Vous payez la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) sur la totalité des équipements.
Prêt classique- Vous êtes propriétaire du matériel.
- Vos fonds propres sont préservés.
- Vous pouvez déduire les frais financiers avant impôts.
- Vous augmentez votre endettement et diminuez votre indépendance financière.
- Vous subissez des pénalités en cas de remboursement anticipé.
- Vous payez la TVA sur la totalité des équipements.
- TVA Finançable en CT
Financement en crédit-bail ou location avec option d'achat (LOA)- Vous préservez votre trésorerie.
- Vous n’avez aucune avance de TVA à faire.
- Vous pouvez comptabiliser vos loyers en charges.
- Vous ne pouvez pas acquérir le bien à terme en location financière.

Quelle est la différence entre crédit-bail et LOA ?

La LOA est réservée au financement de véhicules. La LOA vous offre la possibilité de devenir propriétaire du véhicule dès le 13ème mois du contrat.
En crédit-bail, l’entreprise ne peut devenir propriétaire du bien qu’à échéance du contrat.

Un financement à 100 % est-il possible ?

Un financement total permet de préserver la trésorerie de départ de votre entreprise. Celui ci est possible si vous choisissez un financement en crédit-bail ou LOA pour l'intégralité de votre besoin d’équipement.

La périodicité des échéances peut-elle être modulée en cas de revenus variables ?

Si vous optez pour un financement en crédit-bail ou LOA, les échéances sont le plus souvent mensuelles ou trimestrielles. Elles peuvent être constantes ou dégressives et inclure un facteur saisonnier si nécessaire. Bien sûr, la durée du contrat doit cependant rester cohérente avec les normes d'amortissement fiscal du matériel et de l'usage du bien.

L'essentiel